théâtre KIO

ACTUALITE

depuis 2014, la Cie KIO et le TACT FESTIVAL d’Osaka développe activement des liens avec la Suisse (via son ambassade, les institutions en Suisse Romande, la ville de Lausanne et par l’intermédiaire du compositeur suisse Jerome Baur ainsi que la chorégraphe suisse Tania de Paola). Auparavant, nous avons également ouvert un nouveau pont avec le Danemark grace au metteur en scene Giacomo Ravicchio et la Cie Meridiano.

CIE DE THEATRE KIO

Depuis sa fondation en 1971, la compagnie de théâtre KIO, basée à Osaka, a sans cesse créé et joué des spectacles pour jeune public. Inlassablement elle explore de nouvelles formes de créativité, combinant de multiples langages scéniques et visuels. KIO contribue également au développement culturel de Osaka (Japon) grâce à son petit théâtre OVAL. De plus, elle organise The International Performing Arts Festival Osaka for Children and Young Audience, appelé TACT/FEST. Ce festival est animé par la conviction que les enfants sont le futur de notre monde et aujourd’hui plus qu’hier, ce monde a besoin d’eux pour aller mieux.

Passionnant et de qualité, chaque spectacle est pour nous l’occasion d’un défi artistique et humain. Nous accordons beaucoup d’importance au lieu et au moment de la rencontre avec le public. Comme membre de la société, KIO ne crée pas uniquement des spectacles mais souhaite aussi susciter l’échange, la discussion et promouvoir un idéal de culture élevé et un mode de vie créatif. En faisant oeuvre de créativité et d’imagination dans la vie quotidienne, nous souhaitons que le monde se développe dans une meilleure direction. Dans notre langue et selon nos traditions nous dirions: “La mission de KIO ne cessera pas tant que les hommes existeront”.

Parmi les créations de ces quinze dernières années, six spectacles constituent le répertoire de base de la compagnie :

Hoshi no Oujisama (Le Petit Prince), création nouvelle version 2017
Kenji no Okurimono (le cadeau de Monsieur Kenji), créé en 2009
Kitsune (Foxes / Renards), créé en 2008
Midori no kaijû (Green Monster / Le monstre vert), créé en 2007
Tamago o torunowa dare ? (Qui a volé l’oeuf ?), créé en 1995
Zô no kyujitsu (Les vacances de l’éléphant), créé en 1995

La majorité de nos créations voyagent facilement en tournée car elles ne rencontrent pas ou peu de barrière de langues.

O7 – OSHICHI

Création 2017 – public adulte.

OSHICHI
Ce spectacle d’une heure trente est inspiré d’une nouvelle écrite par le romancier japonais Saikaku Ihara dans son livre FIVE WOMEN WHO LOVED LOVE.

OSHICHI relate un conte dramatique que tous les japonais connaissent. Le Directeur Artistique du KIO THEATER GROUP,
Kohey Nakadachi revisite cette histoire tragique avec talent en lui offrant plusieurs points de vues, situés aussi bien dans le passé, le présent que dans un lointain future.

La musique de Jérôme Baur traverse aussi les âges en mixant des styles et instruments très différents (www.music-baur.com).
Une couleur sonore qui donne une véritable identité au spectacle et aux spectateurs, un billet pour un voyage étonnant.

Metteur en scène: Kohey Nakadachi
Musique originale: Jérôme Baur
Adaptation texte: Kohey Nakadachi & Yu Masuda (Theater Company de la Mongolie )
Images: Tadashi Mitani (Pixel Engine LLC)
Costume et cheuveux: Kiichiro
Make-up: Yasue Agou
Design Flyer: Hato (coonyang)
Production: Chiaki Ogura, Masayo Maruo

Distribution
Kohey Nakadachi
Tolika Kikuta
Mlle Sullivan
Yuka Matsuoka
Keisuke Kanai
Gamon Nyoze
Korin Sakura

Masaaki Koga

Iruvin Koji (guitariste)

INFORMATION POUR LES TOURNEES,
vous pouvez contacter Mme Korin Sakura : sakura@thekio.co.jp

BAKU

“BAKU is an important and powerful performance!”
POLITIKEN – Teatret – Nonna Dithmer

Théâtre adulte – 50 minutes – création 2015 – Award ”Horsens Festival” 2015.

Baku est une chimère millénaire asiatique que tous les japonais connaissent, aiment et redoutent à la fois. Cette créature mythique mi-tapir, mi-tigre et mi-éléphant est capable d’absorber les cauchemars des hommes tant qu’elle peut se nourrir abondamment de fer!

Lorsque les hommes partent en guerre, ils utilisent le métal pour construire leurs armes. Les cauchemars reviennent alors les hanter !

Cette pièce de théâtre touche au coeur et résonne autant avec l’actualité qu’avec l’histoire de l’humanité. Plusieurs intrigues se développent aux quatre coins du monde et à des époques différentes avec la virtuosité dont l’auteur et metteur en scène Italien, Giacomo Ravicchio a le secret.

Giacomo Ravicchio est le Directeur Artistique du Meridiano Theater de Copenhague. Il a réalisé cette pièce en co-production avec le Kio Theater d’Osaka
et son Directeur artistique, Kohey Nakadachi. Celui-ci a organisé la première de BAKU au Japon lors du TACT FESTIVAL d’OSAKA en octobre 2015. L’éminent dramaturge danois, Bent Holm (traducteur de Giacomo Ravicchio, Dario Fo et Roberto Benigni), a quant à lui supervisé chaque aspect mythologique et historique de la pièce lui procurant ainsi une grande justesse et profondeur. Sur scène, Giacomo Ravicchio fait valser sans concessions la violence des hommes, le pouvoir des armes et signe ici une pièce aussi sombre que belle. La presse danoise l’a définie comme ”importante”et ce spectacle a autant bouleversé le jeune public que les adultes danois, japonais ainsi que le public international de l’AprilFestival 2016 à Copenhague. La compagnie Meridiano a été récompensée avec le prestigieux ”Prix du Théâtre Horsens, 2015” pour le courage de ce spectacle et l’ensemble de sa carrière.

La pièce dure une heure et à l’exception d’un unique monologue (traduit) et de trois Haiku, la pièce utilise peu de texte. C’est au langage universel de la musique qu’est donné le pouvoir de suggérer. Le compositeur suisse, Jérôme Baur (prix de la meilleure musique de film au Festival International du film de Locarno) signe une partition originale, particulièrement puissante et touchante.
Le spectacle est interprété par quatre acteurs, dont deux danois : Elise Müller et Lars Begtrup et deux acteurs japonais : Korin Sakura et Gamon Nyoze du KIO Theater. L’équipe et la scénographie du Danemark s’occupe des tournées en Occident et, leur ”double” au Japon, prennent en charge les tournées en Asie.

INFORMATION
Artistic Director. Giacomo Ravicchio
Composer. Jérôme Baur : jeromebaur@me.com – T. 0041 78 739 50 39 – www-music-baur.com (musique et trailers)
TRAILER VIDEO: http://www.meridiano.dk/baku/trailer.htm
Jérôme Baur, compositeur, réside à Lausanne en Suisse et peut aussi répondre à vos questions en français.


INFORMATION POUR LES TOURNEES,
vous pouvez contacter Mme Korin Sakura : sakura@thekio.co.jp

greenmonster
Midori no kaijû (Green Monster / Le monstre vert)

C’est une histoire offerte par les enfants du passé aux enfants du futur.

Un garcon joue dans sa chambre. Son père l’emmène jouer à la balle dehors quand soudainement une guerre éclate. L’enfant regarde le gigantesque nuage de fumée provoqué par une bombe. Est-ce un rêve ? Non, le monstre né de la guerre apparaît devant l’enfant. C’est le début d’une aventure qui va changer la vie de cet enfant.

Green Monster s’inspire de l’histoire de deux enfants japonais. Celle d’une jeune fille morte à douze ans suite à l’explosion de la bombe atomique sur Hiroshima, et celle d’un garcon du même âge, qui avant de se donner la mort, a écrit un recueil de poèmes d’une grande sensibilité : J’ai 12 ans. A partir des mots miraculeux de ces deux enfants, Kio envoie un message aux enfants du monde entier. Dans les coeurs de chacun, cette pièce de théâtre sans paroles invite à créer ses propres mots.

Caractéristiques scéniques

Théâtre non-verbal. Afin que les publics de tous pays puissent apprécier ce spectacle, nous avons créé Green Monster sous la forme d’une pièce de théâtre sans dialogues.

Cette pièce utilise un efficace dispositif vidéo combiné à un travail de fond sur le mimodrame. La vidéo étant l’unique source d’éclairage, ce spectacle peut se dérouler dans tous types d’espace et requiert un équipement technique léger. Les images vidéo transforment la scène en un fabuleux livre d’images.

Nous nous sommes efforcés de créer le meilleur modèle de monstre. Afin d’inventer une originale créature née d’un arbre, nous avons expérimenté plusieurs formes et avons donné vie à cet être particulier.

Principales représentations

Ce spectacle, créé et continuellement joué au Japon, a également traversé les mers et a été montré dans plusieurs festivals jeune public internationaux.

Décembre 2007, Festival International Neapolis du Théâtre pour Enfants, Nabeul, Tunisie.

Juillet 2008, Asian Children’s Theatre Festival 2008, Taipei, Taiwan.

Novembre 2009, The Theatre Festival Mini Midi Maxi 09, Bergen, Norvège.

Janvier 2011, 7e Festival d’Hiver de l’Assitej, Séoul, Corée du Sud.

Pays : Japon
Age : dès 6 ans
Durée : 60 minutes
Montage : 6 heures
Démontage : 2 heures
Equipe : 5 personnes en tournée

foxes
Kitsune (Foxes / Renards)

Un conte raconté par trois acteurs manipulant des marionnettes. Adapté d’un célèbre conte de fées japonais, cette pièce peut être jouée dans toutes les langues.

Une maman Renard et son petit vivent dans une grotte de montagne. Le Renardeau voit la neige pour la première fois. Fou de joie, il sort jouer dans la nature enneigée. Mais la neige est froide, ses mains gèlent. La maman Renard souhaitent lui acheter des gants mais elle ne peut se défaire de la peur des humains. Le petit voyant sa mère apeurée, mais ne se méfiant pas des hommes, décide de se rendre lui-même en ville.

Combinant trois contes de l’écrivain du début du vingtième siècle Nankichi Niimi (Renard, Des Gants pour mon Petit Renardeau, Le Petit Renard Gon), KIO a créé un inoubliable spectacle poétique. Explorant les thèmes fondamentaux tels que la mère et l’enfant, l’amour et la séparation, la vie et la mort, ainsi que la nature et l’humain, Kitsune met en scène ce que nous souhaitons profondément enseigner aux enfants et que les hommes ne devraient jamais oublier.

Caractéristiques scéniques

Trois acteurs en scène qui assument également la technique du spectacle.

Inspiré d’un conte de fée très populaire au Japon, le spectacle peut être joué dans toutes les langues.

Un paysage enneigé fait d’ombres et de lumière. Un monde créé par des marionnettes blanches sur un horizon noir. Nous avons voulu éviter les techniques tape-à-l’oeil et rechercher une belle simplicité.

Principales repreésentations

Ce spectacle a été joué à travers tout le Japon et a notamment participé au International Performing Arts Festival Osaka for Children and Young Audience à Osaka. Lors de ce festival, le spectacle s’est donné en version japonaise et en version anglaise.

Pays : Japon
Age : dès 6 ans
Durée : 45 minutes
Montage : 6 heures
Démontage : 2heures
Equipe : 3 personnes en tournée

Adapté au théâtre par KIO
Metteur en scène : Kohey Nakadachi
Texte : Kohey Nakadachi d’après “Kitsune (Renards)”, “Tebukuro wo kaini (Des Gants pour mon Petit Renardeau)”, et “Gongitsune (Le Petit Renard Gon)”, un livre pour enfants par Nankichi Niimi.

French is here.

ページ上部へ戻る